Que le temps donne raison aux chefs-d’œuvre – LA LÉGENDE DE LA MONTAGNE de King Hu (1979)

King Hu est relativement connu pour le film hongkongais des Shaw Brothers L’hirondelle d’or. Pourtant, c’est à Taïwan, qu’il a pu développer toute sa puissance en matière de mise en scène : Dragon Inn (1967), huis-clos d’époque où les personnages débordent de charisme ; A touch of zen (1971), fabuleux wu xia pian bouddhiste ; Raining in the […]

Lire la suite Que le temps donne raison aux chefs-d’œuvre – LA LÉGENDE DE LA MONTAGNE de King Hu (1979)

Retrouver l’innocence – L’ETE DE KIKUJIRÔ de Takeshi Kitano (1999)

Il y a quelques temps, nous parlions de Hana-bi, un autre film de « Beat » Takeshi Kitano, sorti en 1997. Nous évoquions les qualités du cinéma du trublion japonais, et notamment sa compréhension instinctive de la grammaire filmique. Kitano frappe à nouveau fort deux ans plus tard avec L’été de Kikujirô. Dans ce film, Beat Takeshi […]

Lire la suite Retrouver l’innocence – L’ETE DE KIKUJIRÔ de Takeshi Kitano (1999)

Ce que le drame apporte – SHANGHAI TRIAD de Zhang Yimou (1995)

Zhang Yimou est un réalisateur chinois de la « 5ème génération », ce mouvement de cinéastes chinois qui s’est fait connaître à partir de la fin des années 80 dans les festivals internationaux. Alors que la Chine s’ouvrait culturellement au monde, ils ont apporté des films nouveaux, reflets de l’intériorisation arrivée à terme de tout un peuple. […]

Lire la suite Ce que le drame apporte – SHANGHAI TRIAD de Zhang Yimou (1995)

Artisan de la mise en scène – LES 8 INVINCIBLES DU KUNG-FU de Lo Wei (1971)

Le cinéma est souvent question de savoir-faire. Certains films, fiasco financier et/ou critique, sont boudés à leur sortie et réhabilités par la suite. Le temps donne raison aux œuvres. Le cinéaste dont je vais vous parler n’est pas à proprement parler invisible ou oublié, ou même boudé, puisqu’il est le réalisateur de Big Boss et […]

Lire la suite Artisan de la mise en scène – LES 8 INVINCIBLES DU KUNG-FU de Lo Wei (1971)

À la croisée – THE TERRORIZERS d’Edward Yang (1986)

Le nouveau cinéma taïwanais des années 1980 est un courant absolument passionnant, bien que finalement peu accessible chez nous et pour des raisons très terre-à-terre : hormis Hou Hsiao-hsien, bien représenté sur nos étals vidéo, nous connaissons d’autre seulement Edward Yang et déjà beaucoup moins bien. Pourtant, Edward Yang est l’ainé et le meneur considéré du […]

Lire la suite À la croisée – THE TERRORIZERS d’Edward Yang (1986)