Que le temps donne raison aux chefs-d’œuvre – LA LÉGENDE DE LA MONTAGNE de King Hu (1979)

King Hu est relativement connu pour le film hongkongais des Shaw Brothers L’hirondelle d’or. Pourtant, c’est à Taïwan, qu’il a pu développer toute sa puissance en matière de mise en scène : Dragon Inn (1967), huis-clos d’époque où les personnages débordent de charisme ; A touch of zen (1971), fabuleux wu xia pian bouddhiste ; Raining in the […]

Lire la suite Que le temps donne raison aux chefs-d’œuvre – LA LÉGENDE DE LA MONTAGNE de King Hu (1979)

Retrouver l’innocence – L’ETE DE KIKUJIRÔ de Takeshi Kitano (1999)

Il y a quelques temps, nous parlions de Hana-bi, un autre film de « Beat » Takeshi Kitano, sorti en 1997. Nous évoquions les qualités du cinéma du trublion japonais, et notamment sa compréhension instinctive de la grammaire filmique. Kitano frappe à nouveau fort deux ans plus tard avec L’été de Kikujirô. Dans ce film, Beat Takeshi […]

Lire la suite Retrouver l’innocence – L’ETE DE KIKUJIRÔ de Takeshi Kitano (1999)

Ce que le drame apporte – SHANGHAI TRIAD de Zhang Yimou (1995)

Zhang Yimou est un réalisateur chinois de la « 5ème génération », ce mouvement de cinéastes chinois qui s’est fait connaître à partir de la fin des années 80 dans les festivals internationaux. Alors que la Chine s’ouvrait culturellement au monde, ils ont apporté des films nouveaux, reflets de l’intériorisation arrivée à terme de tout un peuple. […]

Lire la suite Ce que le drame apporte – SHANGHAI TRIAD de Zhang Yimou (1995)

Artisan de la mise en scène – LES 8 INVINCIBLES DU KUNG-FU de Lo Wei (1971)

Le cinéma est souvent question de savoir-faire. Certains films, fiasco financier et/ou critique, sont boudés à leur sortie et réhabilités par la suite. Le temps donne raison aux œuvres. Le cinéaste dont je vais vous parler n’est pas à proprement parler invisible ou oublié, ou même boudé, puisqu’il est le réalisateur de Big Boss et […]

Lire la suite Artisan de la mise en scène – LES 8 INVINCIBLES DU KUNG-FU de Lo Wei (1971)

À la croisée – THE TERRORIZERS d’Edward Yang (1986)

Le nouveau cinéma taïwanais des années 1980 est un courant absolument passionnant, bien que finalement peu accessible chez nous et pour des raisons très terre-à-terre : hormis Hou Hsiao-hsien, bien représenté sur nos étals vidéo, nous connaissons d’autre seulement Edward Yang et déjà beaucoup moins bien. Pourtant, Edward Yang est l’ainé et le meneur considéré du […]

Lire la suite À la croisée – THE TERRORIZERS d’Edward Yang (1986)

Prémices d’une œuvre (2/2) – LA NOUVELLE LÉGENDE DU GRAND JUDO d’Akira Kurosawa (1945)

Après La légende du grand judo en 1943, le 3ème film d’Akira Kurosawa est la suite du récit de Sanshirô Sugata. Nous sommes encore dans les films de jeunesse du maître, mais il continue à développer les thèmes et les gimmicks de mise en scène qui lui seront propres. Passé une scène d’introduction à l’humour […]

Lire la suite Prémices d’une œuvre (2/2) – LA NOUVELLE LÉGENDE DU GRAND JUDO d’Akira Kurosawa (1945)

Prémices d’une œuvre (1/2) – LA LÉGENDE DU GRAND JUDO d’Akira Kurosawa (1943)

Akira Kurosawa est un très grand réalisateur, qui a passionné beaucoup de cinéphiles à travers le monde depuis son âge d’or des années 1950. Chaque tournant de son œuvre suscite son lot d’analyses, de réflexions et débats passionnés, à l’image de son passage à la couleur en 1970 avec Dodes’kaden. Ses tout premiers films sont […]

Lire la suite Prémices d’une œuvre (1/2) – LA LÉGENDE DU GRAND JUDO d’Akira Kurosawa (1943)